top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLaura Tridoux

Lauranne & Mathieu : d’une découverte de la grossesse difficile aux joies de la vie de parents

Leur parentalité est à l’image de leur couple : une bulle d’amour, d’envie et de bienveillance l’un envers l’autre mais aussi avec eux-mêmes et leur petite fille, Charlie, née le 4 février 2023. Date à laquelle Lauranne et Mathieu sont devenus parents, date à laquelle j’ai versé une larme d’émotion et d’empathie pour leur famille. Être “leur” doula a été une merveilleuse aventure. Et ils ont accepté de me livrer leur témoignage, que je vous partage avec émotion. Découverte.


Leur histoire d’amour débute en 2020, Lauranne et Mathieu ont un véritable coup de cœur l’un pour l’autre et très vite, les projets débutent. Après deux mois, ils emménagent ensemble. Ils le savent, cette histoire est différente des autres. Plus matures, plus prêts émotionnellement, ils se sentent amoureux et parlent de projets sérieux, notamment de leur désir d’enfant respectif.


De son côté, Lauranne enchaîne les problèmes gynécologiques : suivie de très près médicalement pour une endométriose diagnostiquée et des kystes, elle tente différentes contraceptions sans jamais s’y retrouver vraiment. Mathieu la voit souffrir, enchaîner les rendez-vous, tout en se sentant impuissant. Ensemble, ils achètent un appartement. En mars 2022, Lauranne souhaite arrêter sa contraception orale, elle a peur mais pense que c’est la solution pour se sentir mieux. Avec Mathieu, ils veulent un enfant, mais Lauranne est persuadée qu’elle ne peut pas tomber enceinte. En mai, après deux mois, elle découvre sa grossesse. C’est une tornade émotionnelle loin des annonces vidéo instagram qui vient chambouler leur deux vies, Lauranne pleure, le stress s’immisce dans son quotidien.


“À la découverte de ma grossesse, on a pris une claque.”

Lauranne me suit sur Instagram, nous nous sommes croisées en soirée lorsque nous avions une vingtaine d'années. Elle suit mon lancement sans se sentir très concernée, puis y revient après la découverte de sa grossesse. Elle m’écrit. Je me souviens de son message, mêlé de stress et d’excitation, me disant qu’elle est enceinte depuis peu et remplie de doutes. Qu’elle ne sait pas vraiment si je peux l’aider, à qui elle doit faire appel. Je lui propose que nous échangions par téléphone, pour m’assurer que mon accompagnement est adapté (en plus de son suivi médical).

De son côté, Lauranne se sent “BAC-12 de la grossesse, de l’accouchement et de la maternité”, sent qu’elle a besoin de quelqu’un et ignore totalement ce qu’est une doula. Au rythme d’une séance par mois tout au long de sa grossesse, nous avons abordé ensemble chacun des sujets que le couple souhaitait aborder. Leur couple, leur organisation, leurs émotions respectives, l’accouchement, le cododo, la garde de leur bébé… Chaque sujet qui compte à leurs yeux et chaque ressenti peut être déposé, ici, à mes côtés.


“Je parlais de toi à mes copines de Toulouse, tu as été un vrai soutien tout au long de ma grossesse, tu as su m’aiguiller. Tu étais la personne parfaite pour réorganiser ce flow émotionnel, pour me tenir la main dans cette période de vie.

L’accompagnement s’est fait dans le temps et au-travers des différentes séances, petit à petit. Je me souviens d’ailleurs : quelques jours avant d’accoucher, je n’étais pas stressée. Bon, si j’avais su ce qui m’attendait, j’aurais été plus stressée (rires), car mon accouchement n’était pas de tout repos - mais je me sentais sereine.”

Pendant sa grossesse, l’accouchement est d’ailleurs une très grande peur de Lauranne.

Avant nos séances sur ce sujet, j’en faisais des cauchemars. Je n’étais pas informée. Une fois le rendez-vous passé, je savais ce qu’il pouvait se passer. On avait fait ensemble les scénarios pour appréhender mon accouchement de la manière la plus sereine possible.”

Mathieu se sent plus prêt, il dit d’ailleurs en rigolant à Lauranne “tu voulais un enfant mais, en fait, tu n’avais aucune idée de ce qui t'attendait”. De son côté, il vit la grossesse de l’extérieur et dès la 3ème séance, il souhaite être présent. S’impliquer davantage dans la grossesse est primordial à ses yeux.



“C’était l’occasion de le rapprocher de moi et de cette grossesse, au-travers des rendez-vous. Ça nous a aussi informé sur de nombreux sujets. Je nous revois nous disputer lorsque Charlie avait quelques jours et le ré-entendre me dire “souviens-toi, Laura nous avait parlé du baby-clash, c’est ok, nous ne sommes pas vraiment nous-mêmes et nous allons trouver notre équilibre”. Et c’était vrai, on a retrouvé un p***** d’équilibre en tant que couple depuis.”

Le couple équipe, c’est comme ça qu’ils se définissent. Avoir des supports, comprendre, être écouté.e, guidé.e, et bénéficier de cet accompagnement qui est complémentaire aux informations médicales plus formelles à leurs yeux : c’est comme ça qu’ils perçoivent l’accompagnement que je leur ai offert.

“Les PowerPoints que tu nous envoyais, je m’en suis souvent resservie. Tu étais à la fois une source d’information précieuse et beaucoup plus qu’une copine à qui je pouvais parler, car tu m’apportais l’expertise de la périnatalité.”

Pour clôturer, je demande à chacun d’entre eux de résumer mon accompagnement de doula dans leur vie de parent. Je vous partage avec beaucoup d’émotions leurs mots :




Lauranne : ”Si je devais résumer en 3 mots, je dirais : écoute, bienveillance et surtout, tu as été d’un très grand soutien. Au-delà de ces quelques mots, tu as été mon petit rayon de soleil qui a su éclairer et guider ma grossesse. Sans ton soutien, ces 9 mois n’auraient pas eu la même saveur, entre peur et inconnu, tu as su nous apporter les clés dont nous avions besoin pour rendre ce voyage doux et apaisant.”




Mathieu : “L’accompagnement de Laura m’a permis d’apprendre à devenir père, doucement et étape par étape. On peut souvent se sentir démuni face à une grossesse, aux maux que cette dernière peut engendrer, sans vraiment savoir comment réagir et y faire face. Dès que j’ai commencé à participer aux sessions, j’ai senti que je pouvais apprendre et me sentir utile durant la grossesse de Lauranne. Une femme a neuf mois pour apprendre à devenir maman, pour nous c’est moins inné et on peut vite se retrouver face à une tornade d’hormones, pendant la grossesse et à l’arrivée de bébé. Grâce à Laura, je savais exactement les phases par lesquelles Lauranne passait et j’ai pu ajuster ma manière de faire avec elle et par la suite avec notre fille. Je remercie sincèrement Laura pour l’accompagnement qu’elle nous a offert, et j’encourage tous les papas à participer activement, à la fois pour comprendre davantage ce que ça femme traverse et également pour se préparer à l’arrivée du bébé."


PS de Lauranne : Courage à tous les papas pendant les pics d’hormones, promis ce n'est pas éternel 😂


Merci à Lauranne et Mathieu pour votre témoignage, que votre vie de parents, de couple, d'homme et de femme soit à la hauteur de la bienveillance et de l'énergie positive que vous dégagez ! Vous avez marqué ma vie et mon coeur de doula à jamais.

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page