top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLaura Tridoux

Accouchement : les meilleures positions pour une naissance paisible

L'accouchement est une expérience unique dans la vie d'une femme. Pour vivre ce moment de manière sereine et confortable, il est essentiel de trouver les positions qui favorisent le bien-être et la progression du travail. Dans cet article, nous allons explorer différentes positions pour accoucher avec sérénité, en tenant compte des avantages de chaque posture et des conseils pratiques pour les adopter.

  • À quatre pattes

À la maternité, la tête du lit redressée permet l’installation de la position à 4 pattes, qui facilite l’étirement du dos pendant les contractions et les poussées. C'est une autre option populaire pour accoucher en toute sérénité. Elle permet de soulager la pression sur le dos et favorise une ouverture optimale du bassin. Vous pouvez vous agenouiller sur un coussin, une balle de naissance ou même dans l'eau si vous optez pour un accouchement dans l'eau. Cette position offre également la possibilité de se balancer d'avant en arrière ou de se pencher en avant pour soulager la douleur.


Les massages légers du dos sont toujours bienvenus, car ils soulagent la tension dans cette région très sollicitée lors de l'accouchement.

  • Sur le côté

La position latérale est idéale pour vous reposer entre les contractions et favorise une sensation de calme pendant le travail. Allongée sur le côté, vous pouvez placer un oreiller entre vos jambes pour soutenir votre bassin et favoriser l'alignement de votre colonne vertébrale. Cette position est particulièrement bénéfique en cas d'épuisement ou de fatigue, permettant ainsi de récupérer tout en maintenant une progression naturelle du travail.


C'est important de penser à offrir un support auquel vous pouvez vous accrocher pendant les poussées. Le co-parent peut vous soutenir solidement la jambe supérieure. La position sur le côté protège bien le périnée et la mobilité du bassin.

  • Accroupie

Cette position permet à la gravité de faire descendre bébé et à favoriser son appui sur le col. Couplé à la suspension (avec un drap ou le co-parent), elle peut soulager des douleurs. Il est important de ne pas comprimer le ventre dans cette position. C'est une posture naturelle qui facilite l'ouverture du bassin et permet au bébé de descendre plus facilement. L'accroupissement stimule également la circulation sanguine, réduisant ainsi les risques de déchirures périnéales et favorisant une naissance plus rapide.

  • Debout

Rester debout permet de marcher et d'être soutenue par le co-parent ou un.e sage-femme, voire de prendre appui sur le mur en cas de forte douleur. Cela vous permet de vous stabiliser lors de l'accouchement. La pesanteur facilitera aussi la descente du bébé, qui engagera sa tête dans le bassin plus facilement. Les contractions seront plus efficaces, ce qui accélèrera le travail.


Cette position favorise également la mobilité, vous permettant de marcher et de vous balancer pour soulager la douleur et encourager la progression du travail.

  • Sur le dos

Si vous devez rester sur le dos, le co-parent peut vous offrir de vous suspendre à ses bras lorsqu’il s’installe en arrière du lit. Vos genoux sont plutôt orientés vers l’intérieur afin d’ouvrir les os du bassin. La suspension que permet cette position est très appréciée des femmes pendant les poussées : la respiration est libre, le dos est soulagé et il y a moins de pression sur le périnée.

Accouchement rencontre bébé

Trouver la position qui convient le mieux pendant le travail est une démarche individuelle. Chaque femme et chaque accouchement sont uniques. Il est essentiel d'expérimenter différentes positions et d'écouter son corps pour choisir celle qui procure le plus de confort et de sérénité.

Mon cours de préparation à l'accouchement


Si vous souhaitez aller plus loin dans la découverte des positions à adopter pendant la grossesse et le jour de l'accouchement, je vous recommande la lecture de "Mon cours de préparation à l'accouchement: La méthode de Gasquet pour accoucher de manière naturelle et physiologique" de Bernadette de Gasquet, médecin et professeur de yoga, qui a révolutionné la pratique de l'accouchement dans les années 1980.


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page